2090 Views |  Like

L’agriculture urbaine : une idée qui germe

Verticales, sur les toits, sous-terraines … les fermes urbaines fleurissent partout dans le monde, notamment en Asie où la pénurie de terres agricoles et l’hyperurbanisation placent ces pays en situation de dépendance alimentaire. Plus près de chez nous, les scandales de l’industrie agro-alimentaires, la volonté de développement durable et l’envie de consommer mieux ont favorisé l’éclosion de fermes urbaines.

En pratique, l’agriculture urbaine regroupe une multitude d’initiatives et de projets : du potager aux fermes high-tech en passant par les jardins mixant fleurs, plantes et légumes. L’agriculture urbaine prône la gestion raisonnée des ressources (notamment l’eau), le respect de l’environnement et on retrouve souvent la dimension collective, du moins la notion d’espaces partagés.

De l’utopie à l’agriculture high-tech : 6 fermes urbaines à la loupe

A l’international, l’agriculture urbaine à tendance à se professionnaliser et s’industrialiser. En Asie comme aux Etats-Unis (pionniers du secteur dans la lignée de la Guerilla Gardening à New-York dans les années 70), les nouveaux agriculteurs sont à la recherche de productivité et de rentabilité.

La ferme urbaine de Shigeharu Shimamura au Japon

Architecture Design Montpellier Inspirations Urbaines

Shigeharu Shimamura, scientifique Japonais, a développé une technique agricole capable de produire 10 000 laitues/jour grâce à ses cultures intérieures. Comment ? Par l’utilisation de milliers d’ampoules LED imitant la lumière naturelle jour et nuit.

 

Public Farm 1, Queens à New-York

Architecture Design Montpellier Inspirations Urbaines

A mi-chemin entre l’œuvre artistique et le projet écologique, cette initiative a pour but de réunir la population autour d’un potager moderne, composé de modules en carton, tirant ses ressources de la pluie et de l’énergie solaire.

 

Pasona 02, Tokyo Japon

Architecture Design Montpellier Inspirations Urbaines

Cette ancienne salle des coffres d’une banque a été reconvertie en ferme urbaine souterraine équipée d’un système hydroponique (culture hors-sol qui utilise des solutions nutritives renouvelées et un substrat inerte – minéral ou végétal) et de lumières artificielles. Beaucoup d’habitants de Tokyo aspirant à renouer avec la nature, la principale motivation de ce projet de leur offrir un espace didactique.

Awaji Yumebutai – Hyogo, Japon

Architecture Design Montpellier Inspirations Urbaines

Cette ferme fut construite dans le but de minimiser l’impact écologique suite à la création d’îles artificielles ayant entraîné un prélèvement massif de terre. La structure évite les éboulements tout en permettant une petite production agricole urbaine.

Comcrop – Singapour

Architecture Design Montpellier Inspirations Urbaines

Comcrop est une ferme urbaine de 6.000 m² logée sur un toit du centre-ville de Singapour. Cette ferme est une pionnière de «  l’aquaponie », une forme d’aquaculture intégrée qui associe la culture de végétaux en symbiose avec l’élevage de poissons.

Sky Green – Singapour  

Architecture Design Montpellier Inspirations Urbaines

Sky Green est la première ferme verticale commerciale de Singapour ! La solution mise en place ici : créer une « windowfarm » géante et ainsi tenter d’obtenir un meilleur rendement à surface égale qu’avec l’agriculture traditionnelle.

Le modèle d’agriculture urbaine « à la française »

Dans un contexte d’agriculture intensive et de surproduction, le modèle français émergent fait la part belle à une agriculture urbaine à taille humaine. Eco-responsable, autogérée et destinée à une consommation ultra locale, l’agriculture urbaine made in France s’apparente plus à des potagers qu’à des fermes.

Le Jardin sur le Toit – Paris

Architecture Design Montpellier Inspirations Urbaines

Le Jardin sur le Toit fait partie du réseau de potagers urbains « Les Jardins du Béton ». Ces jardins partagés ont avant tout une vocation d’insertion sociale en permettant des échanges inter-culturels de savoir et de services entre adultes, parents et enfants qui viennent jardiner. Voir tout le projet sur le blog Cityzen Project .

En 2050, nous serons 9 milliards de bouches à nourrir sur Terre … L’agriculture urbaine ne pourra pas résoudre seule les enjeux de la nutrition à l’échelle planétaire mais son intérêt va bien au-delà. Il est avant tout social (création d’échanges) mais aussi urbain (réinvestissement de friches) et écologique (biodiversité, réduction de l’effet d’îlot de chaleur urbain…). De belles initiatives à suivre de près.

Photos © matadornetwork.com