2092 Views |  Like

Levée de rideau sur ODE à la Mer (Acte 1)

Le 16 octobre dernier, Philippe Saurel, maire de Montpellier ainsi que les maires de Lattes, Cyril Meunier, et de Pérols, Jean-Pierre Rico, ont désigné le groupe FREY, et son architecte Jos Galan, pour être l’opérateur de l’Acte 1 d’ODE à la Mer, déclenchant ainsi la mise en œuvre du projet.

Ce programme de restructuration urbaine baptisé ODE Acte 1, va permettre de regrouper les commerces actuellement installés sur les zones du Solis, Soriech et Fenouillet. Une fois libérés, les 250 ha des terrains accueilleront des quartiers mixtes (bureaux, commerces, logements) et des espaces naturels qui serviront aussi de bassin de rétention en cas d’inondations.

ODE Acte 1.

Implantation du projet ODE Acte 1.

Les objectifs de ce projet d’envergure sont multiples et ambitieux :

  • Transférer les enseignes des zones commerciales en déclin et renouveler l’offre actuelle, en cohérence avec le tissu économique local.
  • Faire du site un lieu de vie mixte intégrant harmonieusement des espaces de vie, de loisirs et des commerces.
  • Anticiper l’évolution du site dans le cadre d’un développement durable.

Un projet de reconquête urbaine et environnementale labellisé « Ecocité »

Au-delà de la requalification commerciale, ODE Acte1 va permettre d’enclencher un réel processus de mutation et de renouvellement urbain. Fini les parkings et bâtiments commerciaux installés anarchiquement il y a 40 ans, y compris sur des zones inondables. « ODE porte une attention nécessaire et contemporaine aux enjeux environnementaux, notamment hydrauliques», rappelle Stéphanie Jannin, vice-présidente de Montpellier Agglomération déléguée à l’aménagement et à l’urbanisme.

Labellisée «Écocité – Ville intelligente», ODE encourage les transports propres, la limitation des déchets à la source, la maîtrise de l’énergie, la redécouverte des cours d’eau. Le projet offrira parallèlement des services numériques inédits ainsi qu’un système novateur d’énergie géothermique.

L’architecte espagnol Jos Galan pilotera le projet

L'architecte espagnol Jos Galan de l'agence L35.

L’architecte espagnol Jos Galan de l’agence L35. Photo DR.

C’est l’architecte espagnol Jos Galan, associé fondateur de l’agence d’architecture internationale L35, qui a été retenu. Spécialiste des réalisations mixtes dans le monde entier (notamment les centres commerciaux Polygone de Beziers et Riveviera de Cagnes-sur-Mer), il a séduit par l’originalité de son projet résidant dans sa double topographie : «Sur le niveau supérieur, on a ce parc avec du végétal, des zones d’ombre et de fraîcheur pour se reposer, laisser jouer les enfants… Au niveau inférieur, des allées piétonnes donnent accès aux commerces. L’ambiance est très méditerranéenne ».

Un projet articulé sur plusieurs niveaux

Aux côtés des commerces, plusieurs espaces seront développés :

ODE Acte 1. Les allées. © FREY

ODE Acte 1. Les allées. © FREY

Un grand « jardin sportif» : situé sur les toits, il offrira un grand nombre d’activités sportives gratuites (piste de running, skate-park, terrain de beach volley/soccer…) ainsi qu’un mur d’escalade et un parcours accrobranche.

ODE Acte 1. Le Jardin Sportif. © FREY

ODE Acte 1. Le Jardin Sportif. © FREY

Une « station de la mobilité » proposera aux usagers un  panel de services urbains : drive commun à tous les commerces, point d’enlèvement de produits frais locaux, point d’accueil touristique, navettes électriques, aires de covoiturage, station « Vélomagg », recharge de véhicules électriques gratuit…

ODE Acte 1. La station de Mobilité. © FREY

ODE Acte 1. La station de Mobilité. © FREY

Un « sport-court» regroupera dans un même espace des corners de vente et de démonstration animés par des spécialistes de différentes disciplines sportives.

ODE Acte 1. Centre commercial. © FREY

ODE Acte 1. Centre commercial. © FREY

Un « hôtel commercial» qui, à l’image d’une pépinière d’entreprises, aidera à l’émergence de nouveaux concepts ou accueillera temporairement des enseignes en cours de transfert.

Les travaux débuteront en 2017 pour une ouverture au public prévue courant 2019. D’ici là découvrez le projet en image